Le syndicat mixte : organisation, élus, équipe

Le Parc naturel régional est géré par un Syndicat mixte, composé de collectivités locales. Ce Syndicat mixte est chargé d’animer et de coordonner la mise en œuvre de la Charte du Parc. Les décisions se votent en Comité syndical ou en Bureau, et sont mises en œuvre par l’équipe technique.

Le syndicat mixte du Parc naturel régional a été créé en juillet 2009.

Il est composé des 144 collectivités locales : le Conseil régional Occitanie, le Conseil départemental de l’Ariège et les 142 communes composant le territoire classé en Parc naturel régional.

Il dispose d’assemblées décisionnelles – un Comité syndical et un Bureau – et de divers organes et instances ayant un rôle consultatif.

Le Comité syndical

Le Comité syndical constitue l’assemblée générale du Parc.

Il regroupe 162 délégués, désignés par les collectivités membres : 6 délégués pour la Région, 6 pour le Département et 150 pour les communes.

Il vote les programmes d’actions, le budget, les créations de postes, les documents comptables… Il se réunit en moyenne quatre fois dans l’année.

Le Bureau

Le Bureau est élu par le Comité syndical. Il est composé de 22 membres : 4 délégués pour la Région, 4 pour le Département et 14 pour les communes.

Le Bureau administre le Syndicat mixte au quotidien, dans le cadre fixé par le Comité syndical. Il se réunit dans l’intervalle des réunions de ce dernier.

Des commissions consultatives

Le Syndicat mixte a mis en place des commissions consultatives, destinées à orienter, à organiser et à suivre son action. Quatre commissions ont été instaurées, portant sur les finances, la communication et la marque Valeurs Parc, l’évaluation, la gestion de l’espace et des patrimoines…

Un travail partenarial

Le partenariat est le mode d’action privilégié du Parc pour mettre en œuvre divers projets. Il anime des comités de pilotage, comités de suivi et groupes de travail, composés d’élus et des partenaires divers.

Ces organes consultatifs portent sur l’énergie et le climat, la valorisation des produits locaux, l’éco-construction, etc.

Le Syndicat mixte a suscité la création d’un Conseil scientifique, qu’il anime. Ce Conseil ccientifique a un rôle d’expert, de conseil, de recherche, et mène des actions.

Il est également à l’écoute des travaux et propositions de l’association des Amis du Parc  et des conseils de développement des PETR de l’Ariège et du Couserans.

Enfin, le Syndicat mixte élabore et signe de nombreuses conventions de partenariat, pour organiser les collaborations et les synergies avec ses divers partenaires.

Des moyens techniques

Le Syndicat mixte dispose d’une équipe technique et d’animation.

Les financements du Syndicat sont apportés par les collectivités membres : 50 % sont apportés par la Région Occitanie, 25 % par le Département de l’Ariège, 25 % par les communes.

L’État attribue également une dotation financière au Parc, pour son fonctionnement et pour son programme d’actions.

L’équipe du Parc mobilise également d’autres sources de financement pour porter ses actions : État, Europe (FEDER, FEADER, LEADER…), Agence de l’eau Adour-Garonne… Son budget avoisinait 2 millions d’euros en 2016.