Les grottes à chauves-souris dans les Pyrénées Ariégeoises

Vingt-trois espèces de chauves-souris

Les milieux souterrains abritent de nombreuses espèces de chauves-souris, ainsi qu’une faune invertébrée de fort endémisme (Aphaenops et Hydraphaenops, mollusques, etc.). 

Les milieux souterrains sont très nombreux dans les Pyrénées Ariégeoises, du fait de l’abondance de karsts. Une réserve naturelle éclatée regroupe vingt-trois sites souterrains dont vingt et un sont dans le PNR. Sur ces vingt et un sites, trois sont de référence mondiale. Le PNR a réalisé une cartographie des habitats naturels sur un périmètre d’un hectare autour des grottes d’Aliou, de Montseron, du Ker de Massat et de Tourtouse. Ces sites sont situés en zone Natura 2000.

Rhinolophe Euryale – Crédit photo : Éric Médard

Neuf espèces de chauves-souris sur les vingt-trois présentes dans ces grottes sont d’intérêt communautaire : barbastelle d’Europe, minioptère de Schreibers, murin de Bechstein, grand murin, petit murin, murin à oreilles échancrées, rhinolophe euryale, grand rhinolophe, petit rhinolophe.

Trois autres espèces d’intérêt communautaire ont été inventoriées sur ces sites Natura 2000 : le desman des Pyrénées, présent sur les sites d’Aliou ; l’écrevisse à pattes blanches, présente sur le site de Tourtouse ; le barbeau méridional, signalé sur le Lens à Tourtouse. Elles ne sont donc pas liées au milieu souterrain.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer