Adaptation des forêts au changement climatique

La forêt constitue aujourd’hui l’espace naturel le plus présent dans le territoire du Parc (51%)

Dans son diagnostic territorial énergie/climat réalisé en 2016 sous l’autorité de l’ADEME, la forêt est identifiée comme le secteur d’activité le plus vulnérable au changement climatique et comme le premier enjeu d’adaptation du territoire .

 

C’est la raison pour laquelle le PNR des Pyrénées Ariégeoises est aujourd’hui engagé dans le projet national « ARTISAN » porté par l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB).

Le projet LIFE intégré ARTISAN (Accroitre la Résilience des Territoires par l’Incitation aux Solutions d’Adaptation fondées sur la Nature) est porté par l’AFB pour une durée de 8 ans (2020-2027). Il vise à faciliter l’atteinte des objectifs de la stratégie nationale d’adaptation au changement climatique, en simplifiant et en généralisant le recours aux solutions fondées sur la nature. Il rassemble une dizaine de partenaires nationaux (dont l’AFB, l’ADEME, le Ministère de l’Ecologie, le CEREMA, l’IRSTEA, l’IGN, le CNPF), des partenaires régionaux (dont l’Agence régionale de la biodiversité Occitanie) et des partenaires locaux.

Le projet ARTISAN prévoit la réalisation d’un programme démonstrateur national, réunissant 10 territoires pilotes, dans lesquels des problématiques variées liées à l’adaptation au changement climatique seront résolues à travers la mise en œuvre de solutions fondées sur la nature. Le PNR des Pyrénées Ariégeoises a été retenu pour être l’un de ces 10 territoires pilotes ; il travaille sur la problématique de l’adaptation des forêts de son territoire au changement climatique.

Pour découvrir en détail le programme démonstrateur du PNR des Pyrénées Ariégeoises : téléchargez la note de présentation.

La première étape du projet en 2020 a consisté à organiser une journée de conférences sur les changements climatiques, les outils pour les mesurer et s’adapter, et les éléments clés des écosystèmes forestiers à prendre en compte pour mettre en œuvre des solutions d’adaptation fondées sur la nature. Le contexte sanitaire a transformé cette journée en webinaire, et toutes les conférences sont disponibles en replay sur notre chaîne Youtube !

Par ailleurs tous les habitants du Parc sont invités à transmettre leur questions, photos et témoignages éventuels sur des observations de dépérissements sur le territoire du Pars, en précisant en détails le lieu et la date de chaque observation. Ainsi, en août 2020, de nombreux chênes pubescents des versants sud du Plantaurel ont mis fin prématurément à leur saison de végétation à cause de la sécheresse : des couleurs d’automne ont été observées en fin d’été ! Ces observations viendront appuyer et enrichir le diagnostic de vulnérabilité des forêts du territoire, que nous mènerons en 2021 en partenariat avec l’équipe DYNAFOR qui travaille sur la télédétection et l’interprétation des images du satellite SENTINEL.

Pour toute information, n’hésitez pas à joindre Raphaële Hemeryck, en charge de coordonner les actions à mener sur le territoire du Parc