Le site Natura 2000 du Mas d’Azil

Les Quiers calcaires du Mas d’Azil

Le site Natura 2000 des Quiers calcaires du Mas d’Azil et de Camarade se situe dans les coteaux secs du nord-ouest du département. Il couvre 1 660 hectares et concerne pour partie le territoire de quatre communes : Le Mas d’Azil, Camarade, Montfa et Sabarat.

Trois grands objectifs ont été mis en évidence : soutenir la gestion extensive des milieux herbeux afin de maintenir et renforcer la richesse naturelle liée notamment en termes d’habitat d’espèces, sensibiliser et éduquer à l’environnement en se basant sur les atouts du site Natura 2000, suivre la faune sauvage (chiroptères en particulier).

Grottes et galeries sont présentes partout. Une cinquantaine de mares sont également répertoriées.

Au sud, la rivière Arize traverse la chaîne du Plantaurel : elle serpente sur un kilomètre à une altitude de 300 mètres. Ici, elle est à mi-chemin de son parcours de 80 km des hauteurs du Séronais vers la Garonne. L’Arize présente les caractéristiques des cours d’eau en milieu karstique, à savoir des pertes et des résurgences d’eau, elle devient souterraine sur quelques centaines de mètres et elle traverse les gorges de Cabaret à l’est du site.

Les influences climatiques du site sont justifiées par sa position, au carrefour de 3 zones biogéographiques : méditerranéenne (77%), alpine (12%) et atlantique (11%). La sécheresse d’été est marquée.

Les versants nord, humides, sont plutôt boisés, les versants sud sont plus ouverts et forment la plus grande partie du site, où landes et terrains cultivés se côtoient. Les milieux naturels remarquables se situent essentiellement sur ces versants.

De nombreux habitats et espèces inventoriés

Les inventaires réalisés dans le cadre de l’élaboration du document d’objectifs et réactualisés par le Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées (CBNPMP) identifient et localisent trente-trois habitats naturels déclinés en onze types de l’Annexe I de la Directive Habitats. Ils représentent une superficie de 1 227 hectares, soit 74% de la surface du site.

En termes d’espèces, sont recensés sur le site dix espèces de chauves-souris d’intérêt communautaire (petit rhinolophe, grand rhinolophe, rhinolophe euryale, petit murin, barbastelle, minioptère de schreiber, murin de capaccini, murin à oreilles échancrées, murin de Bechstein, grand murin), des espèces d’eau (écrevisse à pieds blancs, lamproie de Planer, chabot, desman des Pyrénées), des insectes (lucane cerf-volant et grand capricorne).